mardi 9 février 2016

Comment faire des photos de mode pour pas cher

Le cirque de la fashion week ou comment ou comment la photographie de mode est devenu un emploi précaire de jeunes blogueurs

Avez vous déjà fait un tour à proximité d'un show de la fashion week ? Oui, vous avez surement vu ces gazelles jouer au mannequin, ces filles vêtues en mini robe de cocktail qui défilent au milieu de la rue, fin janvier par une température proche du zéro °, elles sont suivies par une horde de photographes dont certains ont des looks hors du commun, et là vous vous êtes posé la question au premier regard :Qui est cette fille, une star surement ? Puis en regardant bien, vous avez vite constaté que les photographes ne sont pas des photographes de presse ou des paparazzis, bien trop jeunes, certains ont des looks d'étudiants à ESMOD, donc vous ne comprenez rien à ce spectacle, avec tous ces policiers qui ne cessent de dire à tout le monde, de regagner le trottoir, les coups de sifflets .



Le cirque de la fashion week 

C'est le rendez vous des passionnés de la mode et les meilleurs ont réussi à en faire une activité professionnelle. Des fashionistas avec nombre de followers à trois zéro sur instagram, pinterest, twitter et autres, se font prêter des fringues dernière tendance par des marques haute couture, arrivent volontairement en retard au défilé pour être plus visible, avant d'arriver un SMS ou un signal sur les réseaux sociaux pour prévenir les photographes quelles arrivent et là c'est le show, elles défilent à plusieurs reprises pendant que les photographes shootent la blogueuse au 85 mm à pleine ouverture à une cadence de 8 ou 10 images/seconde. Ces photographes à grand nombre d'abonnés sur Tumblr, distribuent leurs images via des agences spécialisées. Certains de ces jeunes photographes sont très talentueux, et arrivent parfois au Graal, une publication dans ELLE, Vogue et j'en passe .Sont ils prêt à donner leur imageà un grand magazine gratuitement juste pour voir leur signature, améliorer leur notoriété, et se faire du bien à l'égo, je ne sais pas mais je pense que oui. Voila, et tout ce petit monde se suit toute l'année, fait le tour du monde, New-York, Milan etc, etc . C'est les nouveaux pros de la publicité presque gratuite pour l'industrie du luxe, des filles magnifiques qui portent les tenues, des photographes créatifs, et un réseau de diffusion qui fonctionne presque tout seul .



Le pionnier

Le photographe Scott Schumman du blog The Sartorialist, qui a su imposé son style, une focale, le 85 mm, à grande ouverture pour isoler le sujet du fond, pas de lumière artificielle, pour un rendu vraiment naturel et une touche "photo prise sur le vif, photos volée" , et il photographie les looks complets, les accessoires, sacs, bijoux, chaussures.


Le bon plan pour les marques

Avant les marques devaient consacrer des budgets conséquents pour leur campagnes pubs, voyages, staffs, mannequins, photographes, coiffeurs, maquilleurs, logistique le tout organisé par une agence de com bien rémunérée. Alors que maintenant, un éventuel cachet pour la blogueuse, le tenue et le tour est joué . Les images seront diffusées via les réseaux sociaux, puis partagées, taguées avec le nom des marques, ils existent même des applications sur smartphone pour acheter directement l'objet de désir, le look complet de la it-girl aussitôt en ligne. Certains photographes ont des modules wifi sur leur reflex pour envoyer leurs images en direct a leur agence ou sur les réseaux sociaux, fini le coursier qui portait les films au labo, puis les images à l'agence. Je vous laisse deviner par combien les budgets pubs ont été divisés, ainsi que les revenus des photographes. Les vieux briscards du marketing savent bien que tous ces jeunes pleins d'énergie sont très motivés par l'espoir de décrocher un contrat, une publication et des followers supplémentaires, et pour les pros du marketing, c'est le bon plan, ça ne coûte pas un rond.


Le positif des réseaux sociaux

Vu sous un autre angle, positif, c'est que bon nombre de photographes de talent ont pu tirer leur épingle du jeu, se faire leur réseau de connaissances, avoir des contrats en direct pour des shooting, et se faire connaître . Pour des jeunes créateurs, c'est aussi le moyen de se faire de la pub pour des budgets "débutants" , et de se construire son réseau de partenaires.



Conclusion

Vous avez créez récemment une e-boutique, une marque de vêtements, votre budget com est plus que serré, trouvez vous une jolie stagiaire en école de commerce, une copine qui a un peu de bagou, quelques cartes de visite, vos créations sur les épaules, vous l'envoyez aux approchent des podiums pendant la fashion week, vous n'aurez plus qu'à récupérer les photos de votre campagne publicitaire sur tumblr ou blogger.
Pour  une demande plus précise, un shooting dehors, ou en studio, contactez le studio Bain de Lumière au 0 954 249 349, pour un devis, on essaiera de faire quelque chose qui corresponde à vos attentes.


Studio Bain de Lumière
1 rue Gérhard
92800 Puteaux
0 954 249 349




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire