La photographie est difficile

 

Le titre ici est clair et simple, la photographie est difficile. Alors quand est-ce que cela devient facile ? Si je suis brutalement honnête, je ne pense pas que cela ne deviendra jamais facile. Permettez-moi de m'expliquer.

Tout d'abord, cela ne veut pas dire que ce ne sera pas amusant ou intéressant. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas être inspiré, motivé et excité par votre travail photographique. En fait, c'est pour cela que nous le faisons au départ, même si c'est un défi. Mais pourquoi dit-on que la photographie est difficile ? Eh bien, voici quelques choses à rappeler que vous savez déjà.

 

La photographie est quelque chose que tout le monde fait littéralement

 


Dans les pays industrialisés, presque tous les êtres humains possèdent un appareil photo et prennent des photos. Tout le monde a au moins un smartphone qui, bien sûr, a un appareil photo. Les élèves de cinquième année ont des smartphones, et eux aussi prennent des photos tous les jours. Les mères prennent des photos. Le petit frère, les amis du lycée, le grand-père, ils prennent tous des photos.

De leurs animaux domestiques, de leur nourriture, de leur famille, du ciel, des arbres, des animaux et bien d'autres choses encore, et certains se prennent en photo dans le miroir. Il ne faut pas oublier les photos de Nature, Nature morte, les photos de paysage ou encore celle des plus belles villes du monde !  Un vrai challenge au quotidien pour les photographes.

Notez que le terme approprié pour ce qu’ils font est : « prendre des photos ». Si vous possédez un appareil de capture d'images quelconque, et que vous le pointez arbitrairement sur des objets et que vous appuyez sur le bouton, vous prenez des photos. Ce qui est bien sûr tout à fait correct. Nous l'avons tous fait, nous le faisons tous avec une certaine régularité, et prendre des photos est une procédure standard depuis des décennies. Des vacances aux réunions de famille et aux fêtes d'anniversaire, en passant par la prise de photos de nos vieux meubles de salon pour les petites annonces,  nous n'aimons pas seulement prendre des photos, nous en avons simplement besoin.



Par habitant, il y a beaucoup, beaucoup plus de personnes qui possèdent et utilisent un appareil photo que de personnes qui jouent d'un instrument de musique ou participent à la peinture à l'huile. Ou qui chantent ou l'escalade ou le parachutisme peut-être. Aucune recherche sur ces statistiques n'est pas exactement fait, mais si vous voulez des preuves de cette affirmation, rendez visite à 20 de vos voisins (que ce soit dans la rue ou dans vos appartements) et demandez-leur chacun s'ils ont quelque chose chez eux qui prend des photos. En même temps, demandez-leur s'il y a des instruments de musique, des fournitures pour la peinture à l'huile, ou du matériel d'escalade ou de parachutisme dans leur logement. C'est sûr que nous savons que vous aurez 20 sur 20 sur la question des appareils photo, et décidément moins de succès sur tout le reste.

Alors, quand vous décidez de devenir photographe, quand est-ce que vous passez, si vous voulez, au domaine de la création d'images et pas seulement de la prise de photos ? Quand êtes-vous un artiste et pas seulement une autre personne avec un appareil photo ? Honnêtement, c'est un concept très difficile à définir de façon finie. Et c'est parce que chaque personne (à peu près) a un moyen de prendre des photos, et le fait. Souvent assez fréquemment. Le facteur de nouveauté du "je prends des photos" n'est pas immédiatement pertinent aux yeux du public, donc vous avez un défi considérable devant vous si vous voulez être pris au sérieux en tant que photographe et, peut-être, être payé pour l'être. Sans parler de l'idée du grand public selon laquelle la création de superbes images se fait grâce à un "très bel appareil photo".

 

La photographie est techniquement complexe

 

Savez-vous ce qu'est réellement votre DSLR ? C'est un ordinateur. Vos objectifs ? Des ordinateurs un peu plus basiques avec des optiques avancées. Ils sont à la fois remplis de microprocesseurs et d'une technologie numérique absurdement compliquée. Et ce "problème" ne fait qu'empirer chaque année, car de nouveaux et meilleurs appareils photo sont constamment mis au point, tous plus complexes les uns que les autres. Vous ne pouvez pas prétendre ignorer l'aspect technique de la photographie si vous avez l'intention d'être bon dans ce domaine.

Sans vouloir simplifier à l'excès ce que fait un peintre à l'huile, le fait est que l'on peut vous remettre au hasard des pinceaux d'artiste tout neufs, des tubes de peinture à l'huile et une toile, et vous êtes capable de réussir à obtenir de la peinture sur un pinceau et à l'appliquer sur la toile, tout seul, sans beaucoup d'analyse, de formation ou d'effort. Votre effort ne sera pas un coup de génie visuellement attrayant pour la plupart des gens, en fait il ressemblera probablement à une peinture de jardin d'enfants, mais vous réussiriez au moins à obtenir de la peinture sur un pinceau et ensuite le pinceau sur la toile. À l'inverse, si vous donniez un D810 et un 70-200 2.8 tout neufs, tout droit sortis de la boîte, à n'importe quelle personne au hasard, il est sûr que, sans aucune instruction d'aucune sorte, elle ne pourrait pas prendre de photo du tout. Fondamentalement, on ne peut pas faire en sorte qu'un DSLR remplisse sa fonction uniquement par simple chance.

Les techniques avancées de peinture à l'huile sont loin d'être simples et qu'elles nécessitent de la pratique, de l'étude et, idéalement, un encadrement pour être bien maîtrisées. Des années d'efforts sont nécessaires pour devenir un véritable peintre à l'huile. On peut cependant en dire autant d'un photographe. Il est plus simple de débuter que de se lancer dans la peinture à l'huile.


Commentaires